Accueil Actualités Les allergiques vont perdre l’accès aux seuls traitements capables de modifier le cours de leur maladie. Mobilisons-nous en répondants à la consultation publique via nos associations.

Les allergiques vont perdre l’accès aux seuls traitements capables de modifier le cours de leur maladie. Mobilisons-nous en répondants à la consultation publique via nos associations.

par Odile

A l’heure où l’allergologie a enfin été reconnue, les traitements de désensibilisation qui ont pourtant fait leurs preuves (introduction dans les recommandations du GINA, entre autres) sont menacés de déremboursement.

Dans ses recommandations du 18 décembre la HAS préconise la diminution du taux de remboursement des allergènes pour traitement de désensibilisation par voie sublinguale à 15 %, et le déremboursement pour les allergènes par voie injectable.

Parmi les motifs allégués : la rhinite allergique n’est pas un problème de santé publique prioritaire. Les allergiques apprécieront !

Une consultation publique à propos des Recommandation sur les « conditions de remboursement des allergènes préparés spécialement pour un individu (APSI) était accessible jusqu’au 21 janvier 2018.

La HAS devrait rendre publiques ses recommandations finales dans un délai non précisé.

• RECOMMANDATION HAS
• CONSULTATION PUBLIQUE