Accueil Informations pratiques Formation des allergologues

Formation des allergologues

par Epstein Madeleine

En France, les premiers allergologues ont vu leur compétence reconnue par l’obtention d’un diplôme universitaire (DU) auquel a succédé en 1990 une Capacité nationale

Ces 2 diplômes, obtenus après la fin des études médicales donnent lieu à une compétence qui permet à leurs titulaires d’être qualifiés en allergologie par le CNOM, et d’en faire état en tant qu’allergologue exclusif, ou de surspécialité : pneumo- allergo, pédiatre-allergo etc

Depuis la réforme des études médicales instaurant l’internat pour tous en 2007, la capacité est accessible aux médecins thésés, après l’internat (de médecine générale ou autre spécialité…)

La formation s’effectue en 2 ans avec une partie théorique et des stages pratiques.

Ces diplômes ne donnaient pas la possibilité d’exercer en tant que spécialiste, mais depuis la création de la spécialité, une commission de qualification du CNOM a été créée pour permettre aux allergologues qui en font la demande, sur dossier, d’exercer en tant que spécialistes en allergologie.

En 2000 a été créé un DESC d’Immunologie Clinique et d’Allergologie, qui fait partie du groupe 1, c’est à dire non qualifiant (les futurs médecins auront les deux spécialités, celle du DES initial et celle du DESC).

Il s’adresse cette fois aux internes qui doivent valider quatre semestres dans des services agréés pour le diplôme d’études spécialisées complémentaires d’allergologie et immunologie clinique, dont :

  • au moins un semestre dans un service à orientation allergologique
  • et au moins un semestre dans un service à orientation immunologique et clinique.

En 2e année de DESC, les internes doivent choisir soit l’immunologie clinique soit l’allergologie. Il doivent en outre valider un an de post internat dans un service agréé.

Les cours peuvent être communs entre les étudiants de Capacité et du DESC.

En 2017, avec la réforme du 3e cycle des études médicales, le DES d'allergologie en 4 ans a enfin été créé, donnant accès à la spécialité d’allergologie. La formation est mixte avec à la fois des stages hospitaliers et des stages en cabinets de ville. Les étudiants ont cette fois un diplôme unique reconnu d'allergologue. La première année de ce DES est commune avec la médecine interne et les maladies infectieuses et tropicales.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2018 il y a 28 postes proposés à l’ECN, généralement 1 ou 2 par C.H.U.

Le DESC et la Capacité devraient disparaître en 2021, la seule voie de qualification sera alors le DES.

Des FST (formation spécialisée transversale) vont être mises en place pour les spécialistes d’organe qui voudraient se former en parallèle en allergologie.