Bienvenue sur le nouveau site du SYFAL

Bienvenue sur le nouveau site du SYFAL

Votre site a fait peau neuve. Pour des raisons de sécurité, si vous aviez déjà un compte, vous devez réinitialiser votre mot de passe pour pouvoir vous connecter. Merci.

Réinitialisation du mot de passe

Édito

Bienvenue sur le nouveau portail du SYFAL. Explorez le site et découvrez les outils à votre disposition pour vous accompagner au quotidien. 

 

  • En 2023, le SYFAL a défendu la reconnaissance des MSU en allergologie. Avec la coopération du CNPA et du CEA, la conférence des doyens a été informée des difficultés d'accès au statut de MSU par certains allergologues libéraux.  Les critères de sélection  sont maintenant clairs, il n’est pas nécessaire d’avoir été CCA.  L'ensemble des doyens a été informé. En cas de difficultés, n'hésitez pas à nous contacter pour une action ciblée.

    Une enquête de l’AJAF, présentée en 2023, montre que plus de 80% des étudiants souhaitent travailler en libéral. Nous applaudissons cette belle motivation. La maquette actuelle de DES ne présente pas de stage ambulatoire obligatoire. Le SYFAL maintient que pour faciliter l'installation des jeunes en libéral, il faut réviser la maquette actuelle. Nous poursuivons nos démarches auprès du CEA. 

    L'année 2024 s'annonce riche en combats.

    La convention médicale est actée. Le SYFAL prend part aux discussions actuelles pour défendre notre profession via la CSMF. Le Haut Conseil de la Nomenclature a demandé à réévaluer les actes techniques en allergologie. Bientôt, nous devrons réviser les tarifs. Le SYFAL répondra présent pour valoriser notre activité.

    La certification périodique va être appliquée pour notre spécialité cette année, le SYFAL travaille aux cotés des autres structures pour un référentiel adapté à notre pratique. Il est impératif de défendre l'allergologie pour définir des axes ouverts à tous.

     

     

     

  • Nous vous les avions promises, les voila enfin, les nouvelles cartes CPS code 85 arrivent depuis février. Pensez à mettre à jour votre logiciel médical pour pouvoir accéder aux cotations de spécialistes en allergologie. Si vous avez des difficultés, le SYFAL reste à votre disposition.

    Pour nos patients, les allergologues libéraux ont obtenu  la  primo prescription des biothérapies. Nous vous recommandons, pour les cas complexes, d'initier les traitements après concertation pluri-professionnelle. Nous poursuivons les demandes pour obtenir le droit de prescription du tacrolimus et aérosolthérapie.

    Pour vous aider, un livret d’aide et d’information sur les biothérapies est disponible sur notre site. Nous continuerons de l’implémenter au fur et à mesure avec les nouvelles indications et nouvelles molécules. 

    Afin de mieux diagnostiquer et suivre nos patients, le SYFAL recommande de mettre à disposition des allergologues les tests de provocation nasale. Les premiers échanges auprès des laboratoires sont encourageants.

    Le SYFAL c'est vous ! Pour toujours mieux vous soutenir,  nous souhaitons développer la première journée des adhérents. Journée conviviale et d'échange avec mise en place d'ateliers pour faciliter votre pratique quotidienne, suivie de l' assemblée générale du SYFAL. 

    Pour mieux vous informer et vous aider :

    ♦ N'oubliez pas de parcourir le site, vous y découvrirez  des fiches et vidéos pratiques  .

    ♦ Consultez la nouvelle revue ALLERGOMAG qui apporte dans votre boite aux lettres actualités syndicales et nouveautés

     

  • En 2023, la première  édition de la Semaine Mondiale de l’Allergologie  en France  a connu un franc succès. Le SYFAL soutenu par l'ensemble des instances a réalisé une nouvelle édition. Cette année découvrez des informations sur le thème des allergies alimentaires en vous rendant sur :  SMAF

    Les allergies alimentaires sont encore un fardeau pour les enfants allergiques et leurs parents. A la demande des Défenseurs Des Droits, un groupe de travail est en cours pour améliorer l'accueil en maternelle et primaire de nos enfants allergiques. 

    Pourquoi consulter un allergologue ? En 2050, 50% de la population souffrira d'allergie d'après l'OMS. Il est important d'être diagnostiqué et de bénéficier d'une prise en  charge adaptée. Découvrez nos fiches conseils à votre disposition dans la partie Grand Public.

    L'Immunothérapie allergénique ( désensibilisation) est le traitement de première intention lorsque l'on souffre d'allergie respiratoire modérée à sévère.  L'adrénaline, le traitement de référence des allergies alimentaires sévères. Apprenez en plus sur ces traitement en visionnant les vidéos à votre disposition.

     

     

     

Le conseil d'administration

    Statuts et règlement intérieur

    (accès réservé aux membres)

    Pourquoi le SYFAL ?

    C’est l’unique syndicat de tous les allergologues pour défendre et promouvoir  l'allergologie.

    Le syndicat des allergologues a pour mission de promouvoir l’allergologie et de défendre les intérêts spécifiques de la profession, quel que soit le mode d’exercice : hospitalier, libéral ou salarié en centre de santé.

    Missions

    Le SYFAL a permis la création de la spécialité en 2017.

    C’est grâce au long combat du syndicat que le DES d’allergologie a pu enfin être créé. Il est maintenant important de continuer à défendre notre spécialité et sa formation. Nous agissons auprès des pouvoirs publics pour appuyer l'augmentation du nombre d'internes de DES et maintenir la capacité d’allergologie tant que la démographie nous y incite.

    Le SYFAL collabore avec les instances nationales.

    La représentativité de ses adhérents est une force. Quatre membres du SYFAL sont désignés pour siéger au CNPA et porter notre voix.

    Le SYFAL a une action déterminante pour organiser le parcours de soins.

    Optimiser l’accès aux soins, analyser la délégation de tâches, travailler sur des axes de coordination et de coopération, le SYFAL a un rôle crucial dans la nouvelle organisation du système de soin en allergologie.

    Le SYFAL protège les APSI.

    Notre cœur de métier, l'ITA, est régulièrement mis à mal par un manque de reconnaissance des autorités publiques. Nous travaillons pour permettre de maintenir le remboursement afin de ne pas priver nos patients des seuls traitements capables de traiter les causes de leurs allergies.

    Le SYFAL se bat pour mieux traiter nos patients allergiques.

    C’est grâce au travail du SYFAL que les spécialistes en allergologie ont obtenu la possibilité de prescrire des biothérapies pour les pathologies allergiques sévères.

    Le SYFAL se bat pour améliorer la rémunération des allergologues

    Les actes d’allergologie doivent être revalorisés. Actuellement, nos actes techniques sont moins rémunérés qu’un avis ponctuel de consultant. Nous œuvrons à changer cela et faire comprendre aux pouvoirs publics qu’une valorisation des actes est nécessaire pour améliorer nos conditions de travail et notre attractivité.

    Le SYFAL collabore avec les autres acteurs de l’allergologie pour la réalisation de projets communs.

    Nous échangeons régulièrement avec le RNSA, les associations de patients, les ARS pour promouvoir l’allergologie.

    Enfin, le SYFAL, est présent pour défendre et aider ses adhérents.

    Une difficulté, des informations sur l’installation, des questions ? Le SYFAL, proche de ses adhérents, est là pour vous. N’hésitez pas à nous contacter pour avoir un avis, un soutien, une aide.

    Un peu d'histoire...

    Le premier syndicat d’allergologues, le SNAF (syndicat national des allergologues de France) a été créé en 1957.
    A l’époque l’allergologie émergeait dans les disciplines concernées et était donc pratiquée surtout en pneumologie, mais également en dermato, pédiatrie et ORL..

    Le SNAF représentait tous les praticiens pratiquant l’allergologie :
    spécialistes d’organes et allergologues exclusifs, désignés par l’appellation MEP (médecins à exercice particulier) comme les homéopathes, acupuncteurs, mésothérapeutes...

    Il a été présidé tour à tour par des hospitaliers et des libéraux et regroupait tous les praticiens de l’allergologie, quel que soit le mode d’exercice : libéral ou hospitalier, exclusif ou en complément d’une spécialité d’organe ou de la médecine générale.  

    Au fur et à mesure de l’évolution, est apparue la nécessité de donner un statut de spécialistes aux allergologues exclusifs, qui ne se reconnaissaient pas dans les MEP .

    En 1989 est constituée l’ ANAICE (association nationale des allergologues compétents exclusifs) qui est alors une association loi 1901. En 1995 elle devient ANAIS (association nationale des allergologues et immunologistes spécialistes) pour s’adresser à tous les allergologues : exclusifs ou spécialistes d’organe. L’ANAIS se constitue en syndicat en 1995.

    La première présidente a été Geneviève Darrieussecq, qui a quitté ses fonctions pour devenir maire puis ministre. C’est Isabelle BOSSE qui lui a succédé.
    Le SYFAL résulte de la fusion du SNAF et de l’ANAIS en 2009, fédérant ainsi les acteurs de la spécialité. Avec le soutien de la Société Française d’Allergologie, le parcours pour la création de la spécialité a pu être gagné en 2017.  

    Chantiers en cours

    • Création des nouvelles cartes CPS avec le code 85

      Les nouvelles carte CPS code 85 sont enfin là ! Pensez à mettre à jour votre logiciel médical. Nous restons à votre disposition si besoin.

    • Création du CR (comité de réflexion) parcours de soin en allergologie :

      Le SYFAL travaille à analyser les problèmes de démographie actuels et à venir, et à trouver des solutions. Ce groupe de travail interstructurel, mandaté par le CNPA, a pour projet d’élaborer des actions et projets pilotes. Tous les allergologues peuvent participer. N'hésitez pas à nous contacter par mail pour proposer votre candidature.

    • Négociations conventionnelles

      Le SYFAL est représenté par la CSMF (2ème syndicat national de France) pour défendre la médecine libérale et aussi l’allergologie libérale et hospitalière. Suivez les actualités syndicales via nos newsletters et la revue Allergomag

    • Défense des MSU (maîtres de stage universitaires) :

      le SYFAL a travaillé à la reconnaissance des MSU pour la formation des internes à la découverte de l’allergologie libérale

    • Reconnaissance des PAI :

      Le SYFAL travaille en collaboration avec les autres structures pour améliorer l’intégration des enfants allergiques en milieu scolaire ou en petite enfance. Des échanges sont en cours avec l'AMF dans ce but.

    • Elargissement des prescriptions

      Après les biothérapies, nous demandons l'obtention de l’autorisation de prescription du TACROLIMUS et des produits pour nébulisation dans l’asthme (encore respectivement réservés aux dermatologues et pneumologues)

    • Faciliter la prescription de biologie

      Nous souhaitons élargir le remboursement des biopuces pour les patients et obtenir la possibilité de prescrire le dosage de plus de 5 allergènes pour les spécialistes en allergologie.

    • Reconnaissance de l’allergie sévère comme maladie chronique.

      L'allergie est une maladie chronique, invalidante qui peut s'aggraver si la prise en charge n'est pas optimale. Nous défendons la reconnaissance en maladie chronique de certaines pathologies allergiques. Allergie alimentaire sévère, allergie aux hyménoptères, il devient urgent de reconnaître la complexité de ces maladies.

    Fabriqué avec passion par : KANU (UI Design) - PINCE A LINGE (UX et Intégration web)